AccueilÉvénements & RésultatsStatistiquesÉquipesClubsEntraîneursOfficiels Services aux membres
Officiels » Interprétation des règlements » Prise de relais électronique
Envoyer à un ami Imprimer cette page

Prise de relais électronique

(par Bill Hogan, Coordonnateur des règlements pour SNC)

Le différentiel permis pour une prise de relais légale est de -.03 seconde. (Omega Swiss Timing) Cela étant dit, -.04 seconde et plus peut entraîner la disqualification d’une équipe si aucune défaillance n’est détectée dans le système électronique des senseurs situés sur les blocs de départ ou panneaux de touche. Pour Daktronics, il n’y a pas de tolérance permise. Une différence de –0,01 dans le transfert de relais en utilisant Daktronics est une disqualification.

*Question : Est-ce que le système électronique peut annuler la décision d’un juge de virage se tenant au-dessus du couloir?

Réponse : OUI. (supposant qu’il n’y ait aucune défaillance électronique)

Interprétation : Tout comme pour l’équipement d’arbitrage électronique que l’on trouve à la ligne d’arrivée, les résultats enregistrés par l’équipement électronique ont priorité lors de la prise de relais. (SW 13.1)* La fiabilité de l’équipement d’arbitrage automatique dépend de deux dispositifs électroniques qui travaillent de pair, soit le panneau de touche qui indique que le nageur a bel et bien toucher le mur, ainsi que le capteur de bloc, indiquant que le nageur a quitté le bloc de départ. Donc si le panneau de touche est défectueux ou s’il y a un « touché léger », le système sera fautif et devra être jugé comme une « défaillance électronique. » Dans un cas semblable, le système de secours (les juges de prise de relais ainsi que que les systèmes de chronométrage de secours) sera consulté.


RÉSEAU NATATION CANADA