Nouvelles & Articles

Cinq Canadiennes au sein de l’équipe gagnante du premier championnat de l’ISL

Nouvelles –

LAS VEGAS – Cinq Canadiennes ont aidé l’équipe Energy Standard à mettre la main sur le premier titre du championnat de l’International Swimming League (ISL) lors de la Grande Finale du nouveau circuit professionnel de natation tenue samedi au Mandalay Bay Resort and Casino à Las Vegas.

Marie-Sophie Harvey, Penny Oleksiak, Kayla Sanchez, Kierra Smith et Rebecca Smith ont toutes récolté des points pour l’équipe victorieuse, qui a décroché le titre lors de l’épreuve finale du tournoi (skins races), le 50 m libre.

Après une épreuve de force entre les deux nageuses les plus rapides du monde, l’Australienne Cate Campbell (London Roar) et la Suédoise Sarah Sjöström (Energy Standard), le Français Florent Manaudou a scellé la victoire en terminant deuxième de l’épreuve masculine du tournoi. L’Américain Caeleb Dressel a remporté cette épreuve, et le titre du joueur le plus utile, pour le Cali Condors, qui a terminé troisième.

Le capitaine d’Energy Standard, le Sud-Africain Chad Le Clos, a été le premier à lever le trophée angulaire noir à bout de bras, puis l’a remis à la joueuse la plus utile, Sjöström, et au reste de l’équipe. Les athlètes couronnés ont terminé leurs célébrations en sautant dans la piscine sans, pour certains, se préoccuper du fait qu’ils portaient leurs survêtements rouge et bleu.

Les Canadiennes ont joué des rôles importants en mettant leurs équipes dans une bonne position en vue de la course finale du tournoi.

Oleksiak a donné le rythme à Energy Standard pour la victoire du relais libre mixte, en prenant le relais de Sanchez, sa partenaire d’entrainement du Centre de haute performance – Ontario, et en devançant Emma McKeon du London Roar au mur.

Plus tôt lors de la session, Pickrem du London Roar a remporté le 200 m quatre nages individuel par un temps de 2 minutes 04,85 secondes. Sanchez (2:06,37) et la Winnipegoise Kelsey Wog (2:07,04) du Cali Condors ont respectivement terminé troisième et quatrième.

Sanchez a ajouté une quatrième place au 100 m libre en 51,71, tandis que Pickrem a été la quatrième à toucher le mur au 100 m brasse en 1:04,83. Les 52 points récoltés par le duo les ont placées ex æquo au nombre de points de la Grande Finale parmi les Canadiens, et ex æquo au 15e rang.

Kylie Masse de l’Université de Toronto était l’autre Canadienne à se classer parmi les quatre premiers rangs, samedi, notamment grâce à une quatrième position au 100 m dos féminin (56,55).

Oleksiak faisait également partie de l’équipe Energy Standard, couronnée championne au relais, vendredi. Oleksiak et ses coéquipières, Sanchez, Sjöström et Femke Heemskerk, ont mis la main sur la victoire au relais 4 x 100 m libre féminin. Aux faits saillants de vendredi figure aussi la deuxième place de Pickrem au 400 m QNI en 4:26,55, temps 0,13 s plus lent que le record canadien.

La Ligue reprendra en septembre 2020.